Pour 2 paires achetées, -10€ sur la 2e paire avec le code GROSBISOU
Pour recevoir vos lunettes pour Noël, commandez avant le 20 décembre ;)
0 Panier
Ajouté au panier
    Vous avez items en panier
    Vous avez 1 item en panier
    Total
    Procéder au paiement Continuer les Achats
    • Qu’est-ce que la lumière bleue ?

      La lumière du soleil est un spectre composé d’un ensemble de particules électromagnétiques. Ceci inclut trois grandes familles: les rayons ultraviolets, la lumière visible et les infrarouges. La lumière visible est la partie du spectre électromagnétique que l’oeil humain est capable de détecter, il s’étend entre 380nm et 780nm. Le spectre visible couvre toutes les couleurs du bleu (400nm) au rouge (700nm). La lumière bleue s’étend entre 380nm et environ 500nm, elle est donc partie intégrante de la lumière visible. La lumière bleue produisant la plus grande quantité d’énergie, elle est celle qui se diffuse le plus. C’est pour cette raison que nous voyons le ciel bleu.

    • Où retrouve t-on la lumière bleue ?

      Via le soleil

      De manière naturelle, c’est la lumière du soleil qui pénètre l’atmosphère. Cependant le spectre lumineux de la lumière du soleil est plus chaud que les lumières artificielles type “LED” et penche vers le jaune et le rouge.

    • Via les écrans

      De manière artificielle, lorsqu’elle est émise par des appareils électroniques utilisés au quotidien tels les smartphones, ordinateurs, téléviseurs, LED etc. Ce type de lumière a un spectre proportionnellement plus riche en lumière bleue que la lumière du soleil ou d’une ampoule à incandescence.

    • quels sont ses effets néfastes ?

      Docteur Vincent Gualino, Rétinologue : "Les effets nocifs d’un excès d’exposition à la lumière bleue sont de plus en plus mis en évidence dans la littérature scientifique. Une toxicité sur les photorécepteurs de la rétine a été récemment démontrée et l’implication de la lumière bleue dans l’évolution de la DMLA est suspectée. De plus, la lumière bleue a un rôle physiologique régulateur sur la sécrétion de mélatonine, hormone impliquée dans l’horloge biologique. Plusieurs articles scientifiques ont montré qu’un excès d’exposition à cette lumière bleue, notamment avec des expositions nocturnes était vecteur de troubles du sommeil."
      Les filtres naturels de nos yeux n’offrent pas suffisamment de protection contre la lumière bleue générée par les rayons du soleil, et encore moins la lumière bleue provenant de ces appareils ou de la lumière bleue émise par les tubes fluorescents. Une exposition prolongée à la lumière bleue peut causer des dommages irrémédiables aux yeux et contribuer à la dégénérescence maculaire liée à l’âge pouvant mener à la cécité.

    • Les adultes et leurs écrans

      Le temps passé devant un écran : 6h par jour en moyenne devant un écran et 8h par jour pour 30% de la population et les jeunes de 16 à 24 ans, soit 3 mois jour et nuit sur une année.
      Pendant la journée, on effectue 150 “check” de smartphone par jour, soit une fois toutes les 6,5 minutes.
      Le soir, 90% des français déclarent utiliser un ordinateur, une tablette ou un smartphone. 20% dorment avec leur téléphone en veille (donc allumé) et 50% sont reveillés par des alertes ou autres bips. 79% consultent et répondent aux messages.

    • Les troubles liés à la lumière bleue

      - 37% des français se plaignent de troubles du sommeil.
      - 12% disent souffrir d'insomnies.
      - 70% des adultes qui déclarent un usage régulier d'appareils numériques ont déjà ressenti les symptômes de fatigue visuelle.
      - DMLA (dégénérescence maculaire lié à l’âge) est la première cause de cécité dans les pays industrialisés.

    • les enfants et leurs écrans

      La part des 12-17 ans ayant un smartphone a bondi de 59% en 2014 à 87% en 2015.
      5% envoie des SMS le nuit.
      33,5% passent plus d’une heure sur console, tablette ou ordinateur après le diner.
      11% se connectent aux réseaux sociaux sous la couette.

    • Les troubles liés à la lumière bleue

      - Un enfant né aujourd'hui aura passé à l'âge de sept ans, un an de sa vie, jour et nuit, devant un écran.
      - Il manque aux 12-14 ans deux heures de sommeil par jour en période scolaire.
      - 23% des collégiens reconnaissent ainsi qu'en classe soit ils somnolent, soit ils s'endorment.

    • Nos lunettes protègent vos yeux de la lumière bleue

      Nos verres sont teintés pour filtrer 40% des rayons nocifs de la lumière bleue des écrans. Nos verres vous offrent la sécurité nécessaire pour vous protéger de la lumière bleue et un réel confort visuel.

    • Partenaire du CFSR

      Sources : Phototoxic action spectrum on a retinal pigment epithelium model of age-related macular degeneration exposed to sunlight normalized conditions. PLoS One. 2013 Aug 23;8(8):e71398. doi: 10.1371/journal.pone.0071398. eCollection 2013. Arnault E1, Barrau C, Nanteau C, Gondouin P, Bigot K, Viénot F, Gutman E, Fontaine V, Villette T, Cohen-Tannoudji D, Sahel JA, Picaud S. Le baromètre du numérique publié à la fin de 2015 par le Centre de recherche pour l’étude et l’observation des conditions de vie (Crédoc). Enquêtes réseau Morphée, des ado déconnectés de leurs besoin de sommeil. Sommeil et nouvelles technologies “ Enquête INSV-MGEN, menée par Opinion Way (2016) CREDOC, Enquêtes sur les « Conditions de vie et les Aspirations». Etudes “ AdReaction, Marketing in a multiscreen world” de MillwardBrown (2014) “Usages des médias : Quelles évolutions ? “ Médiamétrie (2014) Infographie “ Tous des connectés : combien de temps passe-t-on de- vant nos écrans chaque jour ? “ Réalisé par Minutebuzz (2014) Etude d’Aric Sigman publiée dans “Archive of Disease of Childhood ” Enquêtes menées par l’Institut national du sommeil et de la vigilance et la MGEN (2014 et 2013) Effets sanitaires des systèmes d’éclairage utilisant des diodes électro- luminescentes (LED) Avis de l’Anses, Avis de l’Anses Rapport d’expertise collective (2010)